Quand arrêter la pilule et pourquoi

Quand arrêter la pilule et pourquoi ?

Lorsque l’on choisit d’arrêter la pilule, il faut s’attendre à certains effets secondaires, notamment au niveau de l’organisme ou de la peau. Dans cet article, nous évoquerons donc les différentes situations possibles d’arrêt de la pilule, les causes de cet arrêt, mais aussi, les conséquences les plus fréquentes.

Arrêter la pilule : un choix réfléchi, mais libre

L’avantage de la pilule, c’est que, quel que soit sa nature ou son format, il est possible de l’arrêter à tout moment. La pilule contraceptive permet en effet de protéger la femme en régulant son cycle menstruel, afin d’éviter une grossesse. Efficace à 99%, elle nécessite cependant une attention et une prise régulière.

Dans certains cas, la pilule est aussi prescrite au moment de l’adolescence pour d’autres raisons que la découverte des rapports sexuels : en cas de déficiences hormonales, provoquant de l’acné, de l’eczéma ou d’autres manifestations cutanées, la pilule a un effet régulateur. Généralement, cela s’accompagne d’une prise de poids : les hormones, ça n’est pas facile à contrôler !

On distingue alors deux types de pilules contraceptives, chacune ayant des modalités d’arrêt différentes :

  • La pilule oestro-progestative (ou mini-dosée), la plus facile à arrêter
  • La pilule progestative (ou micro-dosée), complètement réversible

Ces deux types de pilules sont réversibles : cela signifie qu’après l’arrêt de la pilule, vous retrouvez rapidement un cycle normal. Mais à quel moment vaut-il mieux arrêter ?

Quand peut-on arrêter la pilule ?

Il n’y a pas de moment particulier, tout dépend de votre situation. Votre envie d’arrêter la pilule peut être motivée par :

  • Une absence de partenaire et/ou de rapports sexuels
  • L’envie d’avoir un enfant
  • La sensation qu’elle ne vous convient pas (effets secondaires comme des ballonnements ou des saignements douloureux)

Le meilleur moment pour arrêter la pilule, c’est donc lorsque vous l’avez décidé. La seule chose qu’il faut prendre en compte, c’est que, malgré le caractère réversible de la pilule, le retour à un cycle normal varie énormément d’une personne à l’autre. Par exemple, certaines femmes mettront 4 ou 5 mois avant d’avoir de nouveau leurs règles, tandis que d’autres pourront tomber enceintes dans la semaine qui suit.

Il faut donc choisir le bon moment en fonction de ce qui motive votre volonté d’arrêter la pilule, le mieux restant encore d’en parler avec votre médecin ou gynécologue. De même, les effets secondaires sont différents et peuvent être très contraignants. Beaucoup de femmes continuent à prendre la pilule par habitude et afin de taire certains symptômes comme les douleurs menstruelles.

Les effets secondaires courants suivant l’arrêt de la pilule

Pour beaucoup de femmes, la pilule est aussi un traitement efficace contre l’acné : le « progestatif de 3ème génération », c’est-à-dire les pilules mentionnées précédemment, a un rôle dans les hormones responsables de la fabrication de sébum, généralement à l’origine de l’apparition de l’acné. Quelle sera la conséquence en cas d’arrêt de la pilule ? Plusieurs situations peuvent se produire :

  • L’organisme retrouve un cycle normal, y compris de production de sébum et l’acné revient
  • Votre peau et votre organisme ont changé entre-temps, et l’arrêt de la pilule n’a aucun effet
  • Dans certains cas plus rares, le passage d’un système régulé par la pilule à votre ancien système provoque un regain et des pousses subites d’acné, généralement passagères

Une consultation auprès d’un dermatologue pourra aussi vous éclairer sur cette question. D’autres effets secondaires peuvent se manifester, outre les habituelles conséquences liées aux menstruations :

  • Des règles abondantes et douloureuses
  • Un dérèglement hormonal provoquant des cheveux gras
  • Une augmentation de la libido, en parallèle d’une fertilité nouvelle
  • Dans certains cas, une perte de poids peut être observée dans les semaines qui suivent

Avant d’arrêter votre pilule, il est donc important de demander les principaux effets observés au cas par cas, puisque votre médecin vous connaît bien mieux !

Le fait d’arrêter la pilule aura des effets différents d’une personne à l’autre, et tout dépendra aussi du format de pilule pris jusque-là. Il est donc important de faire le point avec votre médecin ou gynécologue avant tout arrêt définitif, bien que vous soyez libre d’arrêter quand vous le souhaitez.

admin Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *