Comment détoxifier votre foie en 6 habitudes indispensables

Comment détoxifier votre foie en 6 habitudes indispensables

Stress, qualité de vie et des produits consommés : le corps humain absorbe, souvent malgré lui, des toxines qu’il n’est pas toujours facile d’évacuer, notamment pour certains organes. C’est pour cela qu’il est essentiel de détoxifier votre foie, au moins deux fois par an, aux changements de saison. Comment procéder pour une action efficace ? Voici quelques habitudes à prendre au quotidien !

Limitez votre consommation d’alcool

Vous le savez sans doute, mais l’élément le plus agressif pour le foie reste l’alcool, quel qu’en soit le degré. En effet, une fois ingéré, le foie doit procéder à son évacuation, et c’est un processus parfois long (jusqu’à 48 heures), car les toxines présentes dans l’alcool sont particulièrement tenaces.

Dans des cas sévères de surconsommation d’alcool, le foie peut subir une inflammation et les cellules hépatiques, qui remplissent le rôle de filtre sain, disparaissent peu à peu. Cela peut aussi mener à des cas de maladies, comme la cirrhose, rendant le foie inapte à remplir ses fonctionnalités premières.

S’il n’est pas interdit de consommer de l’alcool, il est en revanche fortement recommandé d’en limiter les apports et de n’en faire qu’un moment de fête (et non un rendez-vous quotidien).

Buvez de l’eau de bouleau (ou de la sève)

En raison de ses propriétés diurétiques et reminéralisantes, l’eau de bouleau est recommandée pour perdre du poids, mais aussi nettoyer son organisme des mauvaises toxines. Et cela marche particulièrement bien pour le foie :

  • Un drainage naturel des organes dits émonctoires est rendu possible grâce à sa teneur en oligo-éléments (manganèse, magnésium)
  • La présence de bétuloside et monotropitoside a des vertus analgésiques et drainantes
  • Elle limite la rétention d’eau et favorise la régénérescence cellulaire

Une cure de sève de bouleau est fortement recommandée à la sortie de l’hiver, une période au cours de laquelle la consommation de produits gras (« réconforts ») est plus importante que le reste de l’année.

À raison d’un verre d’eau (ou d’un demi-verre de sève dilué dans un litre d’eau) par jour, suivez une cure de deux à trois semaines, et vous remarquerez les effets en un rien de temps !

Faites des cures d’agrumes, sous toutes leurs formes

 

Les agrumes ont d’importantes vertus détoxifiantes, à plusieurs échelles :

  • Une forte teneur en flavonoïdes, dont l’hespéridine, qui joue un rôle contre l’hypertension : ce sont de puissants antioxydants
  • La concentration en vitamine C, aux effets anti-inflammatoires : ce sont des sources d’énergie incomparables pour l’organisme
  • Le tout avec un faible apport calorique, ce qui est donc facile à drainer et filtrer pour le foie

Vous pouvez consommer les agrumes de différentes manières :

  • Au cours vos repas, sous forme de jus détoxifiant, de soupes
  • En cure, sous forme de compléments alimentaires à prendre le matin ou pendant un repas

À consommer sans modération !

Privilégiez des recettes comprenant des lentilles

Le foie met du temps à digérer certains aliments, ce qui explique parfois que vous ayez des ballonnements ou que vous sentiez une pression au-dessus de l’estomac. Pour détoxifier votre foie, il faut savoir consommer des produits lui permettant de se « reposer ». Ainsi, entre protéines animales (viandes) et protéines végétales (lentilles), ces dernières sont les plus recommandées !

En effet, leur teneur en fibres agit efficacement sur l’organisme, mais les protéines végétales sont plus rapides à absorber pour le foie que d’autres protéines. Alors, n’hésitez pas à varier les plaisirs :

  • Salade froide de lentilles
  • Soupe de lentille
  • Boulettes de lentilles aux champignons

Adoptez la patate douce !

Tout comme les lentilles, la patate douce fait partie des catégories largement tolérées par le foie. Contrairement aux pommes de terre classiques, la patate douce a un triple avantage pour le foie :

  • Sa composition riche en carotène a des vertus anti-inflammatoires, c’est donc un aliment « doux » pour le foie
  • Sa teneur en fibres facilite la digestion et le filtrage du foie
  • La présence de vitamine C stimule l’activité hépatique, en permettant l’élimination de toxines

En salade, en frite ou en purée, elle s’adapte à tous les plans alimentaires (et elle n’est pas si calorique !).

Après un excès, gingembre, ail et thé vert sont vos alliés !

Plutôt que d’attendre chaque changement de saison pour procéder à un nettoyage de votre foie, il existe des recettes détox miracles en cas d’excès ponctuel (une soirée bien arrosée, une semaine de repas bien gras).

Si le thé vert a des vertus drainantes qu’on ne démontre plus (à consommer à jeun le matin), le combo gingembre et ail, bien qu’à première vue étrange, est un remède efficace pour votre foie. Mélangez de l’eau gazeuse ou un soda avec du gingembre râpé (ou de l’ail), chauffez légèrement, puis consommez lorsque c’est refroidi.

Détoxifier votre foie et l’ensemble de votre organisme ne dépend pas que de ces quelques habitudes : c’est aussi en lien avec vos conditions de vie, votre environnement de travail et votre niveau d’activité sportive. N’oubliez pas de garder un bon équilibre pour faire travailler votre foie, et vous sentir bien !

admin Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *